Nos instruments de musique

musique1
Nous avons actuellement 1 cornemuseux et 2 vielleuses.
 
La cornemuse:
La cornemuse bourbonnaise 20 pouces de Bernard Blanc à Vichy est constituée de plusieurs éléments. On distingue :
Le sac ou poche en peau de chèvre, sous le bras gauche, contenant l'air chassé par le bras vers les bourdons et le hautbois ;
Le bouffoir , entre le sac et la bouche, par lequel le musicien insuffle de l'air en équilibrant la pression exercée par le bras ;
Le boîtier, fixée dans le sac, ornée généralement de marqueterie, de laquelle sortent :
* Le petit bourdon (une octave dessous la fondamentale du hautbois) ;
Le hautbois de perce conique, percé de sept trous devant, et deux trous pour les pouces .
Le grand bourdon, à l'octave inférieure du petit b.
Les bourdons sont constitués de deux pièces de bois (trois pour le grand bourdon) qui coulissent l'une dans l'autre pour accorder l'instrument ; ils sont équipés d'anches simples. Le hautbois est équipé d'une anche double, en plastique.
 
 
La vielle à roue:
Instrument de musique très ancien datant du moyen âge.
La vielle à roue: Instrument de musique très ancien datant du moyen âge, elle avait une forme plate.
 Au Xè siècle elle était lourde et encombrante, ses dimensions étaient telles que deux messieurs étaient nécessaire pour l’actionner. Ce fut vers le XIIè siècle que la vielle pris sa forme actuelle et vers le XIII qu’elle pris une forme bombée et enjolivée à l’aide de décorations faites d’os, de nacre et d’ivoire.

Les bois utilisés étaient des bois durs tels que le noyer,la palissandre et l’ébène.

Actuellement elles sont en sycomore, bois plus facile à trouver.

C’est un instrument à cordes frottées par une roue en bois.